Rechercher

Covid-19 | Préconisation du Collège des Sages-Femmes



Confrontés à une montée brutale de la deuxième vague de Covid-19, une deuxième période de confinement a été annoncé par le Président de la République mercredi 28 octobre dernier. Face à ces nouvelles mesures, le CNSF actualise ses préconisations pour la pratique des sages-femmes.

La première vague a permis de constater que le rôle médico-psycho-social des sages-femmes a été un rôle essentiel. Il ne doit pas être négligé dans les prises en charge proposées encore plus dans cette période de confinement.


Dès l'introduction, le CNSF insiste sur la place des usagers : "certaines décisions prises en mars qui paraissaient, pour les professionnels de santé, rationnelles ont été vécu parfois comme violentes pour les usagers. Il est donc essentiel que nous soyons extrêmement vigilants sur leur ressenti, en leur apportant une information claire afin d’obtenir un consentement éclairé et de s’inscrire dans une relation de confiance." 


Maintien de toute l'activité de sage-femme avec recommandation de passer en téléconsultation certains actes.

Le CNSF préconise de proposer la téléconsultation dès que cela est possible, mais pas pour un premier contact. Une partie de suivi de grossesse ou bien une consultation gynécologique où un examen n'est pas nécessaire (contraception par exemple) ou encore pour vos questions à quelques semaines de l'accouchement. Je suis équipée depuis mars pour pratiquer des téléconsultations, n'hésitez pas à l'utiliser.


La préparation à la naissance collective est recommandée à distance. C'est le choix que nous avons fait au cabinet jusqu'à nouvel ordre.

Un éclaircissement sur le port du masque pendant l'accouchement et la présence des accompagnant.e.s

Le CNSF préconise que la patiente ASYMPTOMATIQUE puisse retirer le masque pendant le travail et les efforts expulsifs. Les soignants doivent être alors équipés de masque FFP2 entre autres.


Enfin, le CNSF détaille la présence du co-parent ou de la personne de confiance dans certains cas. L'accompagnement de la femme enceinte est possible lors des consultation de suivi de grossesse (écho y compris), l'entretien prénatal, les séances de préparation à l'accouchement, dès le début du travail et lors du séjour à la maternité. En revanche, il est déconseillé lors des visites de la sage-femme à domicile pour limiter le risque de contamination.


Pour retrouver les préconisations, c'est ici.




LE CABINET

212 rue Saint-Maur

75010 Paris

HORAIRES

Lundi-vendredi : 8h30 - 19h30

ME CONTACTER

Prise de RDV sur Doctolib

07 82 58 10 74

© 2020 - Eléonore Bleuzen  | Mentions légales

  • White Facebook Icon